Préambule

Cette partie du littoral varois étant accessible à pied depuis la plage des Roches Brunes est très fréquentée l'été par les pêcheurs en apnée. De ce fait, et compte tenu de la faible profondeur, les poissons qui y vivent, issus de populations récentes, sont de tailles plus réduites, à l'image de leurs prédateurs. Notez enfin que cette zone est interdite à la pêche sous-marine du 1er novembre au 31 mars de l'année suivante.

Le bon plan est de se mettre à l'eau derrière la capitainerie et longer à gauche la digue s'il n'y a pas trop de pêcheurs à la ligne. Vous pourrez débusquer sars, saupes et muges. Quitter la digue et s'éloigner vers le large. En face de la digue, il y a un banc de sable limoneux fréquenté en avril par des soles et des grosses seiches venues frayer. Vous y trouverez aussi, en se dirigeant vers le cap Nègre, rougets et marbrés, puis dans les posidonies des daurades royales isolées et une grande variété de labres. Arrivé en bout de cap, vous trouverez des rascasses cachées dans les trous. Amorcez le chemin du retour en longeant la côte vers la plage des Roches Brunes. Par levée du petit vent de sud-est vous pourrez rencontrer des loups qui aiment bien fréquenter les strates horizontales à faible profondeur. Par levée du mistral, les sars aiment bien rôder autour des rochers côtiers. Visitez les trous qui peuvent cacher des poulpes. Les photos ci-après montrent qu'on peut effectuer des pêches fort honorables dans ce spot très fréquenté l'été.

Le spot du Cap Nègre

Le spot de la Coudoulière : des Roches Brunes au Cap Nègre


pêche du bord 2005

Avril 2005 : seiches, soles, daurades, crénilabres-paons, rougets et poulpes

pêche du bord 2007

Août 2007 : daurade, sars, crénilabre-paon, rougets, serran-écriture, rascasses et poulpe


partager sur les réseaux sociaux

Coudoulière © 2010 - Powered by RHP Design - XHTML1 - CSS2